Partager

Léa SAINT-RAYMOND

Chercheuse
Directrice de l'Observatoire des humanités numériques
Arts
Géographie
Histoire
Sciences sociales
ENS-PSL
, modifié le
10 janvier 2022
Image
lsr
Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC)
45 rue d'Ulm
75005 Paris

Ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée de sciences économiques et sociales et docteure en histoire de l'art, je dirige actuellement l’Observatoire des humanités numériques de l’ENS-PSL.

Champ de recherche

Mes recherches s’appuient sur les outils des humanités numériques pour analyser l’histoire du marché de l’art et des systèmes de préférences, sur un temps long.

Dans ma thèse d’histoire de l’art, j’ai ainsi constitué un corpus de plus de 2 000 catalogues de ventes aux enchères publiques parisiennes entre 1830 et 1939 – soit 216 445 tableaux, dessins et sculptures, 60 466 objets d’art et 9 165 antiquités – que j’ai étudiés grâce aux outils d’analyse computationnelle des données : statistiques, économétrie, cartographie numérique, textométrie et analyse de réseaux.

J'ai fondé les projets GeoMAP, DatArt et Digital Viau, et je coridige IMAGO et MSS

Depuis 2019, j'enseigne les humanités numériques à l'ENS-PSL, dans le cours d'introduction, en formation intensive et, depuis 2021, en accompagnement de projet collectif

Livres

Publications